Archives du mot-clé narcotiques

Silk Road : deux policiers se sont servis dans la caisse et plus encore

Via NYTimes, TheRegister, Wired :

Une enquête interne dans l’affaire Silk Road a révélé que deux agents (un membre de la DEA, un autre des services secrets) qui travaillaient sur l’enquête ont profité de l’ex site de vente de drogue pour arrondir grassement les fins de mois.

Le plus « clean » des deux, Shaun Bridges, agent secret, a profité de son entretien avec Curtis Green aka FriendlyChemist (qu’ils avaient fait passer pour mort car l’agent se présentait comme étant un hitman sur le site et Curtis était devenu persona non grata aux yeux de Dread Pirate Roberts) pour récupérer des accès sur le site et détourner l’équivalent de 800.000$ en Bitcoins transférés vers des comptes dans l’objectif de blanchir l’argent…

Mais la médaille revient à Carl Force, agent spécial du DEA très impliqué dans l’enquête Silk Road puisqu’il était une taupe sur le site.
De part son rôle de sous-marin il profitait déjà de sa relation avec DPR pour toucher de l’argent qu’il conservait pour lui au lieu de le rendre à la justice (il pensait sans doute que double-agent signifie double-salaire 😀 )

Plus fort encore il a monnayé des informations de la justice, d’abord fausses pour faire parler DPR, puis petit à petit des informations provenant vraiment du dossier qu’il échangeait via mail chiffré empêchant ainsi à ses supérieurs de lire les communications !
Tant qu’à profiter de la poule aux œufs d’or il a créé d’autres comptes sur le site pour faire chanter DPR via les informations auxquelles il avait accès et sous le pseudo Death From Above il menaçait DPR de mort pour son implication dans la disparition de Curtis

Résultat : blanchiment d’argent, obstruction à l’enquête, fraude, conflit d’intérêts… la totale.

Silk Road : le modérateur principal plaide coupable

Peter Phillip Nash, un australien qui était le principal modérateur sur Silk Road 1 sous le pseudo Samesamebutdifferent, risque une forte peine aux USA.

Extradé de l’Australie vers les USA il a plaidé coupable pour trafic de narcotiques et blanchiment d’argent. Il était aussi rémunéré pour son rôle de modérateur sur le site.
Il aurait vendu des centaines de kilo de drogues (pas plus de détails sur la quantité ni sur la nature des drogues) sur le site.

Silk Road 1 avait été victime d’extorsion

Via ZDNet :

Nouvelles révélations dans le cadre du procès de Silk Road 1 : via les communications récupérées sur les machines de Ulbricht, il a été découvert que Silk Road a été victime d’extorsion, une fois suite à la découverte d’une faille sur le site et une autre fois pour des menaces de DDoS.
L’admin avait alors payé les sommes demandées.

Comment le FBI a retrouvé le serveur de Silk Road 2

Via TheVerge :

Alors que le procès de Silk Road 1 bat son plein, celui de son successeur se profile.

On apprend ainsi que le FBI a pu remonter la véritable adresse IP du hidden service en créant de nombreuses nodes de relais dans le réseau Tor et en utilisant une technique d’attaque maintenant connue et corrigée par les développeurs du projet.
Au final il aura fallu 6 mois au FBI pour réussir leur attaque, sans doute avec l’aide de la NSA (ce qui n’est pas indiqué dans les documents rendus publics).

Sans doute de quoi conforter le créateur de ce qu’on pourrait appeler Silk Road 3 basé sur I2P et non sur Tor.

Procès de DPR / Silk Road : de nombreuses informations révélées

ArsTechnica a mis en ligne un article incroyable révélant un bon morceau de l’histoire de Silk Road premier du nom.
Ces infos viennent tout droit du procès en cours où l’on apprend que des agents du FBI ont réussi à subtiliser le laptop de Ross Ulbricht en détournant son attention dans une bibliothèque publique.

Le laptop en question, une machine Samsung (mais disposant de fichiers auto-générés par un système OSX d’après la capture d’écran du logiciel FTK Imager faite par les experts inforensique), contient de très nombreux fichiers concernant Silk Road ainsi qu’un journal tenu par DPR dans lequel il décrit ses avancées.

La machine renfermait aussi des logs de chats tenus via TorChat (d’ailleurs c’est bien malheureux qu’un logiciel de ce type conserve autant de données…) dans lesquels on peut lire DPR s’entretenir avec des modérateurs, vendeurs et utilisateurs du site.

Mais le pire dans l’histoire c’est que DPR demandait aux personnes aidant à l’administration de Silk Road de donner une copie de leur carte d’identité (sans doute pour qu’ils marquent leur implication de façon forte). Ces informations étaient gardées chiffrées par DPR mais il semble que le FBI soit parvenu à casser le chiffrement… on ne donne par conséquent pas cher des collaborateurs du site à l’heure actuelle…

Le bot qui faisait ses emplettes sur les dark-markets

Via Motherboard :

Le collectif d’artistes !Mediengruppe Bitnik a réalisé une exposition pour le moins surprenante : après avoir créé un bot achetant aléatoirement des produits sur les dark markets ils ont exposé ces objets dans une galerie.
Le bot disposait chaque mois de 100$ ce qui lui a permis d’acheter des produits de contrefaçon, cartes d’identité, cartes bleues, clopes, gadgets d’espion en herbe et des pilules jaunes qui font danser…

C’est surtout ces dernières qui ont fait intervenir les autorités quelques jour après la fermeture de l’expo pour faire détruire le produit exposé.
Les artistes affirme que cela est une atteinte à la liberté artistique, pas sûr que cela convainque la justice…

Les objets achetés sont visibles en ligne.

Procès de Silk Road : la défense affirme que le CEO de MtGox est le vrai DPR

Via MotherBoard :

Le procès de Silk Road 1 / Dread Pirate Roberts se continu avec une défense de plus en plus surréaliste.

Après avoir indiqué que DPR était uniquement le créateur du cyber-marché de drogues puis l’avait rapidement revendu, voilà que la défense de DPR affirme que le repreneur en question serait Mark Karpeles, le créateur de la bourse d’échange de Bitcoins MtGox qui avait fait faillite et dont la justice s’interroge si ce n’était pas un coup monté.

Karpeles, aussi connu sous le pseudo MagicalTux que l’on avait pu voir dans le documentaire Suck My Geek, a démenti toute implication avec Silk Road.

L’affirmation de la défense ne sort toutefois pas d’un chapeau puisque c’est un agent du DHS qui soupçonnait à l’époque que Karpeles était l’admin de Silk Road.

Autant dire que l’accusation a du mal à digérer la nouvelle tournure du procès :p

Procès de Silk Road 1 : Ulbricht indique être DPR… mais pas ce DPR

Via Wired, TheRegister :

Le procès de Ross Ulbricht, l’admin de Silk Road premier du nom vient juste de commencer et la défense de l’accusé avance des arguments assez… inattendus.

En effet l’avocat de Ulbricht, Joshua Dratel, affirme que si son client était bien Dread Pirate Roberts le créateur original du site (il admet donc certaines charges), il a ensuite laissé la main à d’autres personnes (reprenant le pseudo) qui auraient profité ensuite de ce lien pour en faire le bouc émissaire idéal.
Ce qui va dans le sens de Ulbricht c’est une interview publique donnée précédemment par le fameux successeur.
L’objectif de la défense est vraisemblablement de faire tomber certaines charges comme le fait d’avoir payé un hitman et de réduire les autres au vue de la période réduite où Ulbricht était en charge du site…

Bien entendu rien d’indique que tout ceci (interview comprise) soit du bluff mis en place par le suspect. A la justice de démêler tout ça…