Archives du mot-clé FreeBSD

La Playstation 4 sera basée sur FreeBSD 9

Via HN :

Orbis OS, tel est le nom de code du système d’exploitation qui sera sur les Playstation 4. Ce système sera une version modifiée par Sony de FreeBSD 9.
La console de jeu utilisera aussi le bootloader GRUB.

Faire tourner des jeux sous FreeBSD… espérons que le travail de Sony profitera à la communauté du libre d’une façon où d’une autre. En raison des licences GPL/MIT, Sony aura bien sûr certaines obligations vis à vis des logiciels utilisés et des utilisateurs.

FreeBSD 9.1

La FRET (FreeBSD Release Engineering Team, rien à voir avec les trains donc :p ) est heureuse d’annoncer l’arrivée en gare de la seconde release de la branche 9 du projet FreeBSD.

Parmi les stations parcourues, une amélioration de ZFS en gare d’Illumos, un nouvel arrêt « netmap » sur la route des syscall, une station GEOM améliorée etc + ajouts sur le mécanisme de fermeture des wagons (Jails).

Release notes, téléchargements etc par ici.

FreeBSD.org pwned

Via HN :

Le projet FreeBSD annonce avoir découvert le 11 novembre dernier des traces d’intrusion sur deux de ses serveurs.
La cause de ces attaques serait la perte par un développeur FreeBSD de ses clés privées SSH.

Les attaquants ont obtenus des droits limités et n’auraient pas pu modifier du code de l’OS dans l’idée de le propager chez les utilisateurs.
Dans tous les cas les admins FreeBSD ont retiré les machines de leur infrastructure pour les étudier dans les détails.

Shewstring v1.0.1

Via or-talk :

Shewstring is a collection of Bourne Shell functions and scripts for building installers of secure and anonymous FreeBSD distros.
It is primarily intended for developers of anonymity systems, administrators of anonymous services (such as Tor hidden services), security experts, etc., but ordinary users that have some skill in the art of security and anonymity may find it very useful too.
One use of it might be to build an installer for easy to set up inproxies and outproxies for the darknets; another might be to host a service across all major darknets; or the user of the software might just want a secure desktop with cryptography tools and access to all major darknets.
Shewstring abstracts away most of the complexities of building secure systems, so an installer can consist of simple function calls and script executions.
Only customization or use of darknet features that dont have functions yet would need custom shellcode.

Plus d’infos sur le site officiel (.onion)