Archives du mot-clé Espionnage / Services secrets

Drone en forme d’oiseau

L’armée des Etats-Unis s’est rendue compte d’un petit problème dans l’usage quotidien de ses drones, ils ne se fondent pas vraiment dans le paysage de par leur taille ce qui a pour effet d’être très vite détectés et détruits par l’ennemi.

Ils ont donc décidé de contacter une entreprise de Floride pour une petite livraison urgente d’une quarantaine de drones un peu spéciaux. Le Maveric (c’est comme ça que s’appelle le drone en question) est un drone miniature ayant l’apparence et la taille d’un oiseau lui permettant de se fondre dans le paysage. Il a une autonomie d’environ 1 heure et une caméra embarquée.

Vous pouvez voir une vidéo de la bête sur l’article de The Wired.

Plutôt sympas le joujou non ?

Faire une NSA Europe-made pour contrer les américains ?

La membre de la Commission Européenne Viviane Reding (originaire du Luxembourg) propose de contrer les attaques de la NSA en la prenant à son propre jeu : elle propose en effet de monter une agence européenne d’espionnage d’ici 2020, bref une NSA européenne.

Ce serait un cadeau tombé du ciel pour nos « amis » les anglais qui profiteraient alors des communications récupérées par les USA et celles récupérées par les européens. Une vrai fausse bonne idée ?

Les chinois du FBI vous espionnent à travers… votre fer à repasser

Alors BadBIOS, vrai ou faux ?

Ce qui est sûr, c’est que la news que voici devrait vous faire sourire :
Le chaine TV russe d’info en continu Россия-24 a fait un reportage sur un technicien indiquant avoir trouvé une puce d’espionnage (un microphone) dans un fer à repasser importé de Chine
Il se pourrait même qu’il y ait des bouilloires chinoises capables de pénétrer votre réseau WiFi !

Mais que fait la NSA ?

Cryptanalyste du MI6 assassiné : l’enquête continue

Via Wired :

On en sait maintenant un peu plus sur le cas de ce cryptanalyste du MI6 qui a été retrouvé mort dans d’étranges circonstances il y a maintenant plus de 3 ans.

Gareth Williams avait assisté à la conférence Black Hat aux USA avant que son corps ne soit retrouvé un mois plus tard.

Dans le cadre de son job, il travaillait sur différents projets sensibles dont l’un consistait à retracer l’argent volé par la mafia russe et transitant sur le sol britannique.

A l’heure actuelle, les recherches d’empreintes non rien données et on ne connait pas la motivation des meurtriers…

Le GCHQ et la NSA derrière le hack de Belgacom

Le GCHQ (les services secrets britanniques en charge des communications) est finalement l’entité qui s’est introduite sur le système interne de Belgacom et ce avec l’aide de la NSA qui aurait donné le malware, d’après des documents dévoilés par Edward Snodwen.

L’objectif de Op Socialist (le nom donné à l’opération) était de pouvoir mettre sous surveillance les communications en roaming des clients de Belgacom

Egypte : une cigogne détenue pour espionnage

A environ 450 kilomètres au sud du Caire, un homme a trouvé un oiseau suspect qu’il a aussitôt amené à la police locale.

En effet, l’oiseau en question, une cigogne, disposait d’un traqueur GPS utilisé par étudier sa migration. L’homme a pensé qu’il pouvait s’agir d’un dispositif espion des services secrets français…

Un vétérinaire s’est depuis prononcé sur le sujet et l’oiseau pourra être libéré de prison dès que les formalités administratives seront réglées.

PRISM : Les conférences de l’ONU étaient sous écoute des américains

Encore une nouvelle qui va mettre de l’huile sur le feu… On se demande quand un pays prendra finalement des sanctions contre les USA…

Le journal allemand Der Spiegel a révélé que dans le cadre de PRISM la NSA a pénétré le VPN utilisé par l’ONU pour ses vidéo-conférences.
Le piratage date de l’été 2012 et le nombre de communications déchiffrées serait au moins de 458 !

Durant leurs attaques la NSA a aussi constaté que le gouvernement chinois avait tenté la même chose (avec succès ?)

Une autre opération baptisée Special Collection Service a permis à la NSA de s’introduire dans les systèmes de plus de 80 ambassades et consulats à travers le monde, toujours à des fins d’espionnage.

Le Guardian a quand à lui révélé les dérives internes à la NSA : certains des employés utilisaient les moyens à leurs disposition pour espionner les communications de leurs petites-amies ou de leur ex…

Un micro découvert dans l’ambassade de l’Equateur à Londres

Via El Telégrafo, Libération :

Un micro utilisé à des fins d’espionnage a été découvert dans les locaux de l’ambassade de l’Equateur à Londres, la même qui héberge Julian Assange depuis un moment.
Bien que l’origine de ce micro n’ait pas été révélée (ça ne devrait plus tarder), on se doute que cela ne va pas améliorer l’image du gouvernement US et de sa NSA qui espéraient sans doute faire d’une pierre deux coups en obtenant à la fois des infos sur le fondateur de WikiLeaks et sur Edward Snowden.

PRISM / Snowden : nouvelles révélations et fuite possible vers le Venezuela ?

Alors que les USA ont accusé Edward Snowden d’espionnage (il y a comme de l’ironie) pour ses révélations sur le système PRISM, on a appris depuis que la NSA pouvait obtenir les données de surveillance sans même avoir de mandat, en fait juste en faisant des suppositions. Le gouvernement avait donc une confiance aveugle dans cette agence de sécurité nationale 🙁

Avant de quitter Hong-Kong et prendre son envol pour Moscou (certains supposent qu’il repartira ensuite pour Cuba puis le Venezuela, d’autres parlent de l’Islande), Snowden a indiqué au South China Morning Post que la NSA piratait aussi (en plus des backbones) les sociétés de télécom chinoises dans le but de surveiller le trafic SMS du pays

Affaire PRISM / Snowden : La NSA pénètre des backbones chinoises

Via PCINpact :

Edward Snowden, la personne qui a révélé la façon dont la NSA surveillait les communications téléphoniques américaines, a accordé récemment un interview au South China Morning Post (rappelons que Snowden s’est réfugié à Hong Kong) dans laquelle il révèle que la NSA a piraté de nombreuses backbones chinoises…

La NSA aurait effectué 61.000 attaques de ce type dans des opérations qui ne sont pas sans rappeler les attaques commanditées par le gov chinois (je vous renvoie au tag APT).
De quoi remettre de l’huile sur le feu pour les relations entre ces deux pays.