Archives du mot-clé darknet

TheRealDeal : un dark-market pour la vente de 0days

Via Wired :

Un nouveau hidden-service Tor se propose de mettre en relation acheteurs d’exploits et vendeurs.

Le site (qui nécessite de payer un droit d’entrée de 0.25 Btc soit plus de 200 euros) n’aurait pas grand chose dans ses rayons pour le moment d’après Wired qui y a eu accès.
Quelqu’un propose tout de même de divulguer pour 17.000 dollars une technique permettant d’accéder à n’importe quel compte Apple iCloud. Mais il faut bien voir qu’aucun des exploits vendus sur le site n’a pu être vérifié.

Sur le site DeepDotWeb, les administrateurs de TheRealDeal se sont pliés à l’exercice de l’interview.

On trouve aussi une discussion sur le forum associé.

Rien n’indique que ce market ne se fera pas la malle après avoir vendu quelques accès et exploits bidons comme certains dark-markets l’ont déjà fait.

Un lien entre l’ex admin de Silk Road et Satoshi Nakamoto ?

Wait… wut ?

Deux scientifiques israéliens, Dorit Ron et le cryptographe Adi Shamir, ont annoncé avoir peut être découvert une relation entre l’ex admin de Silk Road Dread Pirate Roberts et Satoshi Nakamoto, l’inventeur du système Bitcoin qui reste un mystère.

Dans le blockchain qui recense toutes les transactions Bitcoin, ils auraient remarqué un transfert de 1000 Btc partant du compte de Silk Road pour aller à celui d’un vieux compte datant de janvier 2009 (aux balbutiements de Bitcoin)…

Freedom Host pwné, l’un des admins arrêté

Via DailyDot :

Le site Freedom Host, l’un des hébergeurs les plus médiatisés du « Dark Net », semble avoir été compromis par la coopération du FBI et Verizon. Son administrateur, Eric Eoin Marques agé de 28 ans, a été arrêté ; il est considéré par le FBI comme le plus gros « facilitateur » de pédo-pornographie au monde.

Freedom Host permettait en effet d’héberger de nombreux sites pédophiles (Lolita City etc.) de manière « anonyme », les utilisateurs étant ainsi protégés. Cependant, grâce au FBI et à Verizon, ils sont arrivés à injecter du javascript qui chargeait une iframe pointant sur un des serveurs de Verizon.

L’exploit ciblait la version 17 de Firefox, version de Firefox utilisée dans le bundle Tor.

De plus, l’article est très intéressant car il revient sur les attaques réalisées par les Anonymous voulant mettre à mal les sites pédophiles comme Lolita City. Ce type d’attaque avait été orchestré par l’illustre Sabu (ex-leader de Lulzsec) plusieurs mois après le début de sa coopération avec le FBI, à se demander qui était réellement derrière ces attaques…

En bref, les utilisateurs de ces sites plus que douteux ont du soucis à se faire..

EDIT: Il semble que TorMail était hébergé sur cette même plateforme…

EDIT2: D’après le forum CryptoCloud, il semblerait qu’en cherchant un peu plus loin, l’IP fasse parti de la NSA et non pas du FBI, PRISM quand tu nous tiens..