Archives du mot-clé asm

Un shellcode en base64

Lors de l’exploitation d’un buffer overflow on peut être restreint sur les octets que l’on peut passer à l’application.
Si le cas classique est d’éviter l’octet nul, la limitation peut être plus sévère.

Pour les besoins d’un challenge, SkullSecurity a eu à écrire un shellcode qui soit aussi valide en base64.
Dans son article il explique les différentes astuces auquelles il a du avoir recours pour parvenir à ses fins.