Archives du mot-clé anonymous

Anonymous : Jeremy Hammond était sur la terrorism watchlist

Via le Guardian :

Le journal Daily Dot a révélé, par le biais d’un document leaké, qu’au moment de son arrestation le hacker Jemery Hammond (alias Anarchaos) avait son nom sur la liste des terroristes à surveiller.

On se demande sur quels critères le FBI a pu mettre Hammond (hacktiviste et membre d’Anonymous) sur cette liste puisqu’il n’a jamais eu aucune relation avec des groupes comme Al Qaïda et compagnie.
Il faut croire que le FBI se donne le droit de mettre n’importe qui sur sa liste sans raisons valables simplement dans le simple but d’obtenir les autorisations de mise sur écoute & co auprès de la justice…

Le pirate qui a risqué 440 de prisons pour avoir utilisé un scanneur de failles

Via TheRegister, Wired :

440 ans c’est la peine de prison qui a plané sur la tête de Fidel Salinas, un texan de 28 ans qui officiait sous la bannière d’Anonymous.
Son crime ? Avoir utilisé le scanneur de vulnérabilités Acunetix sur différents sites comme celui du comté d’Hidalgo (Texas).

Au départ 44 charges ont été retenus contre lui chacune avec une peine maximale de 10 ans de prison…
Cela montre à la fois la guerre engagé par la justice US contre les hackers et le groupe Anonymous et surtout l’incompétence total de la justice en matière d’informatique.
Finalement la peine a été transformée… en un délit mineur.

Quoi qu’il en soit tout ce que le pirate a réussi à faire est ralentir le site du conté et bloquer l’accès des administrateurs en brute-forcant une page de login avec plus de 14.000 tentatives… Pas futé.

Airchat Free Communications For Everyone

Voici un projet signé Anonymous mais probablement en lien avec un membre l’équipe Lulzsec au vu du compte Github (LulzLabs) et de la petite mise au point concernant Sabu dans la doc (PDF).

Il s’agit d’offrir un moyen de communication via onde radio permettant notamment d’échapper à la censure.

Je vous invite à jeter un oeil sur l’article de Vice et à la vidéo de présentation pour mieux comprendre le fonctionnement.

Le GCHQ a utilisé des techniques de DDoS et d’intimidation contre des membres d’Anonymous

Via NBCNews :

Des documents révélés par Edward Snowden indiquent que les services secrets britanniques disposent d’une unité baptisée Joint Threat Research Intelligence Group (JTRIG) au sein du GCHQ (la NSA anglaise) qui a eu recours à des méthodes de pirates pour affaiblir le mouvement des Anonymous.

On découvre notamment que cette unité a lancé une attaque DDoS sur le serveur de chat des Anonymous, bloquant pendant plusieurs dizaines d’heures les communications. Une méthode peu orthodoxe qui peut provoquer des dégâts collatéraux : en plus d’empêcher de communiquer des internautes présents sur le même serveur IRC mais qui n’ont rien à voir avec Anonymous, l’attaque peut faire tomber les autres services sur la machine comme un serveur web qui héberge potentiellement des centaines ou milliers de site ou pire avoir des conséquences sur le FAI qui fournit le bande passante !
Bref une technique qui relève plus de l’incompétence que de la technicité.

Additionnellement le JTRIG utilise des techniques d’intimidation proche du harcèlement en poursuivant les membres présumés d’Anonymous jusque sur les réseaux sociaux pour leur envoyer des messages d’avertissement en privé.
On se demande vraiment qui sont les cyber-voyous…

10 ans de prison pour Jeremy Hammond

Via le Guardian :

Faire un exemple dans l’objectif de faire peur aux hacktivistes, c’est la raison de la peine de 10 ans de prison qu’a reçu vendredi Jemery Hammond, le membre d’Anonymous connu pour son implication dans le piratage de Startfor, la boîte de renseignement US privée.

Pour lui, il s’agit d’un acte de vengeance de la part des autorités US qui travaillaient main dans la main avec cette entreprise qui surveillait de près les activistes de tout bord.

Beaucoup de rancœur aussi envers Sabu qui l’avait pointé vers Stratfor et le poussait ensuite à pirater des cibles étrangères. La rumeur dit que le FBI se servait alors de Sabu comme taupe pour exploiter sans qu’ils le sachent les hackeurs d’Anonymous et les faire pirater des cibles étrangères de choix.

Pendant que Hammond purge sa peine de prison, le gouvernement US continue à surveiller la planète entière sans être inquiété…

freejeremy.net