Un bot qui pénètre les serveurs Redis

Article intéressant sur un bot qui obtient des accès root sur des serveurs Linux quelques commandes bien placées sur un serveur Redis.

La technique est la suivante : supprimer les clés existantes, définir une nouvelle clé contenant une clé publique SSH, changer le répertoire de config de Redis, changer le nom de fichier de la base de donnée et laisser ainsi Redis écrire le fichier authorized_keys. Félicitations vous êtes root :p

Derrière le bot installe un faux ransomware, faux parce qu’il supprime les fichiers avant de demander une rançon pour leur version chiffrée qui n’existe pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *