Silk Road 2 : une université américaine a t-elle été payée par le FBI pour faire tomber les admins ?

En janvier 2015 on découvrait que le FBI était parvenu à dé-anonymiser des utilisateurs de Tor, en particulier des utilisateurs de Silk Road 2 ce qui leur avait permis de mettre la main sur l’administrateur du site (novembre 2014).

Parallèlement, en juillet 2014, le projet Tor indiquait avoir découvert des nodes ayant rejoint le réseau Tor fin janvier 2014 qui agissaient visiblement dans le but de dé-anonymiser les utilisateurs.
Ces nodes ont été aussitôt retirées du réseau début juillet 2014. Le post du projet Tor date de fin juillet.

Sur ce laps de temps, un talk de la BlackHat dont le sujet concernait la dé-anonymisation des utilisateurs de Tor était annulé sans plus d’explications.

Or on apprend maintenant via des documents rendus public que le FBI a été aidé dans son attaque contre Silk Road 2 non pas par des chercheurs de la NSA mais par des universitaires.

Tout semble donc pointer dans la direction des chercheurs de l’Université Carnegie Mellon qui n’ont pas confirmé les faits mais qui se sont gardés de les démentir.

En revanche ils ont démenti, tout comme le FBI, les dires du projet Tor selon lesquels l’Université a touché un million de dollars de la part du FBI pour financer cette attaque.
L’Université a indiqué en revanche qu’ils ont parfois eu à se soumettre aux demandes judiciaires les obligeant à divulguer des infos sur leurs recherches…

Du coup le gouvernement américain dispose vraisemblablement d’un whitepaper indiquant comment déanonymiser les utilisateurs de Tor qu’il a peut être fait tourner aux services du renseignement US qui se seront empressés de créer un nouveau projet avec un nom de code amusant en lettres capitales…
De quoi réfléchir à deux fois avant de mettre en place un hidden-service sur lequel vendre votre production de plantes médicinales :p

Une réflexion au sujet de « Silk Road 2 : une université américaine a t-elle été payée par le FBI pour faire tomber les admins ? »

Les commentaires sont fermés.