Cyber Squirrel 1

Non, CyberSquirrel1 n’est pas le nom de la dernière unité de cyber-espionnage chinoise découverte par une boîte antivirale.

Il s’agit en fait de ce site qui recense sur une carte les incidents provoqués par des écureuils kamikazes.
Ces gentilles bébêtes ont parfois la mauvaise manie de bouffer des câbles électriques ou de rapprocher deux câbles qui n’auraient jamais du se croiser lors de leurs déplacements, provoquant des arcs électriques et des blackouts plus ou moins importants pouvant impacter plusieurs milliers de personnes.