Silk Road : deux policiers se sont servis dans la caisse et plus encore

Via NYTimes, TheRegister, Wired :

Une enquête interne dans l’affaire Silk Road a révélé que deux agents (un membre de la DEA, un autre des services secrets) qui travaillaient sur l’enquête ont profité de l’ex site de vente de drogue pour arrondir grassement les fins de mois.

Le plus « clean » des deux, Shaun Bridges, agent secret, a profité de son entretien avec Curtis Green aka FriendlyChemist (qu’ils avaient fait passer pour mort car l’agent se présentait comme étant un hitman sur le site et Curtis était devenu persona non grata aux yeux de Dread Pirate Roberts) pour récupérer des accès sur le site et détourner l’équivalent de 800.000$ en Bitcoins transférés vers des comptes dans l’objectif de blanchir l’argent…

Mais la médaille revient à Carl Force, agent spécial du DEA très impliqué dans l’enquête Silk Road puisqu’il était une taupe sur le site.
De part son rôle de sous-marin il profitait déjà de sa relation avec DPR pour toucher de l’argent qu’il conservait pour lui au lieu de le rendre à la justice (il pensait sans doute que double-agent signifie double-salaire 😀 )

Plus fort encore il a monnayé des informations de la justice, d’abord fausses pour faire parler DPR, puis petit à petit des informations provenant vraiment du dossier qu’il échangeait via mail chiffré empêchant ainsi à ses supérieurs de lire les communications !
Tant qu’à profiter de la poule aux œufs d’or il a créé d’autres comptes sur le site pour faire chanter DPR via les informations auxquelles il avait accès et sous le pseudo Death From Above il menaçait DPR de mort pour son implication dans la disparition de Curtis

Résultat : blanchiment d’argent, obstruction à l’enquête, fraude, conflit d’intérêts… la totale.

2 réflexions au sujet de « Silk Road : deux policiers se sont servis dans la caisse et plus encore »

Les commentaires sont fermés.