Le bot qui faisait ses emplettes sur les dark-markets

Via Motherboard :

Le collectif d’artistes !Mediengruppe Bitnik a réalisé une exposition pour le moins surprenante : après avoir créé un bot achetant aléatoirement des produits sur les dark markets ils ont exposé ces objets dans une galerie.
Le bot disposait chaque mois de 100$ ce qui lui a permis d’acheter des produits de contrefaçon, cartes d’identité, cartes bleues, clopes, gadgets d’espion en herbe et des pilules jaunes qui font danser…

C’est surtout ces dernières qui ont fait intervenir les autorités quelques jour après la fermeture de l’expo pour faire détruire le produit exposé.
Les artistes affirme que cela est une atteinte à la liberté artistique, pas sûr que cela convainque la justice…

Les objets achetés sont visibles en ligne.