Le pirate qui a risqué 440 de prisons pour avoir utilisé un scanneur de failles

Via TheRegister, Wired :

440 ans c’est la peine de prison qui a plané sur la tête de Fidel Salinas, un texan de 28 ans qui officiait sous la bannière d’Anonymous.
Son crime ? Avoir utilisé le scanneur de vulnérabilités Acunetix sur différents sites comme celui du comté d’Hidalgo (Texas).

Au départ 44 charges ont été retenus contre lui chacune avec une peine maximale de 10 ans de prison…
Cela montre à la fois la guerre engagé par la justice US contre les hackers et le groupe Anonymous et surtout l’incompétence total de la justice en matière d’informatique.
Finalement la peine a été transformée… en un délit mineur.

Quoi qu’il en soit tout ce que le pirate a réussi à faire est ralentir le site du conté et bloquer l’accès des administrateurs en brute-forcant une page de login avec plus de 14.000 tentatives… Pas futé.

Une réflexion au sujet de « Le pirate qui a risqué 440 de prisons pour avoir utilisé un scanneur de failles »

Les commentaires sont fermés.