Sandworm : une attaque APT made in Russie

Via iSIGHT Partners :

Sandworm c’est le petit nom de cette attaque APT qui serait lancée par la Russie pour espionner l’OTAN, l’Union Européenne ainsi que des entreprises dans des domaines stratégiques (dont les télécommunications en France).
Pour s’ouvrir les portes, les attaquants ont utilisé des failles 0-day (pas encore patchées) dans différentes versions de Windows.

Un whitepaper est disponible mais demande malheureusement de s’enregistrer pour y accéder 🙁

Une réflexion au sujet de « Sandworm : une attaque APT made in Russie »

Les commentaires sont fermés.