Le GCHQ a utilisé des techniques de DDoS et d’intimidation contre des membres d’Anonymous

Via NBCNews :

Des documents révélés par Edward Snowden indiquent que les services secrets britanniques disposent d’une unité baptisée Joint Threat Research Intelligence Group (JTRIG) au sein du GCHQ (la NSA anglaise) qui a eu recours à des méthodes de pirates pour affaiblir le mouvement des Anonymous.

On découvre notamment que cette unité a lancé une attaque DDoS sur le serveur de chat des Anonymous, bloquant pendant plusieurs dizaines d’heures les communications. Une méthode peu orthodoxe qui peut provoquer des dégâts collatéraux : en plus d’empêcher de communiquer des internautes présents sur le même serveur IRC mais qui n’ont rien à voir avec Anonymous, l’attaque peut faire tomber les autres services sur la machine comme un serveur web qui héberge potentiellement des centaines ou milliers de site ou pire avoir des conséquences sur le FAI qui fournit le bande passante !
Bref une technique qui relève plus de l’incompétence que de la technicité.

Additionnellement le JTRIG utilise des techniques d’intimidation proche du harcèlement en poursuivant les membres présumés d’Anonymous jusque sur les réseaux sociaux pour leur envoyer des messages d’avertissement en privé.
On se demande vraiment qui sont les cyber-voyous…

3 réflexions au sujet de « Le GCHQ a utilisé des techniques de DDoS et d’intimidation contre des membres d’Anonymous »

Les commentaires sont fermés.