Le brevet du Dual_EC_DRBG faisait référence à une backdoor cryptographique

Via The Globe And Mail :

Il semblerait que le brevet déposé à l’époque (en 2005) par Certicom concernant le générateur de nombres pseudo-aléatoires Dual_EC_DRBG utilisant la cryptographie par courbes elliptiques faisait déjà référence à une fonctionnalité de backdoor permettant aux autorités de déchiffrer les messages.

Le brevet (avec Certicom) a ensuite été racheté par Blackberry en 2009.
Quand on voit l’historique des pressions gouvernementales subies par Blackberry, on est en mesure de se demander si la récupération du brevet n’avait pas pour but de mettre en place la backdoor cryptographique et vendre un service aux autorités…