Histoires de hack de signal TV

A lire sur Vice.com :

Le 22 novembre 1987 à 21h14, sur une chaîne de TV de Chicago (canal 9), le programme sportif est soudainement interrompu pour un interlude qui n’a rien d’habituel : dans un bruit métallique les téléspectateurs voient apparaître une personne portant un masque de Max Headroom avec un sourire figé, un personnage fictif qui était utilisé en 1985 pour présenter une émission TV musicale en Angleterre.
L’incident qui dure seulement 10 secondes environ laisse le présentateur dubitatif.

Deux heures plus tard, à 23h15, l’incident se reproduit, cette fois avec du son, bien qu’il soit de mauvaise qualité.
Durant 1m30 cette fois, on voit Max Headroom lancer des injures, faire des doigts puis se faire fesser avec une tapette à mouche avant que le programme normal (un épisode de Docteur Who) ne reprenne.

L’auteur de ces deux détournements de signaux de diffusion TV n’a jamais été retrouvé mais d’autres qui ont tenté le même hack n’ont pas eu la même chance.