Esclavage moderne pour la fabrication des produits Apple

Via TheRegister et Mac4Ever :

On sait que ce n’est pas la belle vie pour les petites mains qui fabriquent les produits Apple chez le sous traitant Foxconn : travail à la chaîne, interdiction de parler de son travail, mise à tabac par les vigiles, suicides, émeutes…

Il en va de même avec le sous-traitant malaysien Flextronics qui fait venir des travailleurs népalais dans leur pays où le chaumage et la misère sont la norme.
Ainsi Bloomberg a révélé l’histoire d’un népalais qui a du graisser la patte de 3 intermédiaires de Flextronics juste pour avoir le droit de bosser chez eux : 1000$ soit 10 mois de son salaire népalais !

Avec son passeport confisqué par ces personnes, le futur employé est expédié chez Flextronics où il travaille pour 178$ par mois.
Seulement, deux mois plus tard, il est éjecté de la boîte et se retrouve sans revenus en situation clandestine avec la promesse d’être renvoyé chez lui… ce qui n’arrivera pas.
Abandonné dans un hôtel avec ses collègues, affamés, la police les découvre finalement deux mois plus tard et exige que Flextronics leur donne de quoi se nourrir.