Le GCHQ et la NSA derrière le hack de Belgacom

Le GCHQ (les services secrets britanniques en charge des communications) est finalement l’entité qui s’est introduite sur le système interne de Belgacom et ce avec l’aide de la NSA qui aurait donné le malware, d’après des documents dévoilés par Edward Snodwen.

L’objectif de Op Socialist (le nom donné à l’opération) était de pouvoir mettre sous surveillance les communications en roaming des clients de Belgacom

2 réflexions au sujet de « Le GCHQ et la NSA derrière le hack de Belgacom »

Les commentaires sont fermés.