L’Armée Electronique Syrienne a redirigé les DNS du NYTimes pour propager un malware

A lire sur le blog de CloudFlare, les explications sur le hack du NY Times via le détournement de ses DNS chez son registry MelbourneIT.
Les pirates ont apparemment obtenus les accès au registry via le compte d’un revendeur autorisé.
On ne sait pas encore quelle est la nature du malware en question…

5 réflexions au sujet de « L’Armée Electronique Syrienne a redirigé les DNS du NYTimes pour propager un malware »

Les commentaires sont fermés.