PRISM : Les conférences de l’ONU étaient sous écoute des américains

Encore une nouvelle qui va mettre de l’huile sur le feu… On se demande quand un pays prendra finalement des sanctions contre les USA…

Le journal allemand Der Spiegel a révélé que dans le cadre de PRISM la NSA a pénétré le VPN utilisé par l’ONU pour ses vidéo-conférences.
Le piratage date de l’été 2012 et le nombre de communications déchiffrées serait au moins de 458 !

Durant leurs attaques la NSA a aussi constaté que le gouvernement chinois avait tenté la même chose (avec succès ?)

Une autre opération baptisée Special Collection Service a permis à la NSA de s’introduire dans les systèmes de plus de 80 ambassades et consulats à travers le monde, toujours à des fins d’espionnage.

Le Guardian a quand à lui révélé les dérives internes à la NSA : certains des employés utilisaient les moyens à leurs disposition pour espionner les communications de leurs petites-amies ou de leur ex…

2 réflexions au sujet de « PRISM : Les conférences de l’ONU étaient sous écoute des américains »

Les commentaires sont fermés.