Affaire PRISM : L’avion du président bolivien stoppé sur suspicion de la présence d’Edward Snowden

Via Reuters :

La France a beau avoir indiqué que les écoutes de PRISM devaient cesser, on se doutait bien que le gov ferait le mou du genou face à son « copain » américain.

Ainsi quand le président bolivien Evo Morales est revenu d’une conférence sur l’énergie en Russie, la France et le Portugal ont annulés brutalement les autorisations aériennes, forçant l’avion à se sur le sol autrichien sans aucune planification pour la sécurité du président !

Résultat : la Bolivie est pas du tout contente envers la France et le Portugal qui ont joué les pantins ainsi que les USA visiblement derrière tout ça une fois de plus.

Le Monde a publié un article en français sur le sujet.

4 réflexions au sujet de « Affaire PRISM : L’avion du président bolivien stoppé sur suspicion de la présence d’Edward Snowden »

Les commentaires sont fermés.