Payez une attaque DDoS via PayPal

La société PayPal voit d’un mauvais oeil que Wikileaks puisse recevoir des fonds par son site, pourtant comme le révèle Brian Krebs, de nombreux services dits « booters » qui monnayent des services de DDoS se font payer via PayPal en toute impunité.

Dans son article, Krebs se penche en particulier sur le cas de asylumstresser.com, un site qui propose toute une panoplie d’attaques DDoS et se présente ouvertement comme un service qui permet de se débarrasser d’un site concurrent.
Pourtant quand son PDG est interrogé ce dernier assure qu’il ne s’agit que de services de « stress test ». Bref on rigole.

Le site se cache comme des services similaires derrière CloudFlare mais il semble qu’il soit hébergé par un hoster buller-proof roumain nommé Voxility.

Qui plus est, déception pour les clients de ces services : une analyse a montré que quelque soit le type de DDoS demandé, les seules attaques lancées étaient soit du UDP flooding soit des attaques par amplification DNS…