Armes à feu via imprimantes 3D : le gov US réagit

Via TheRegister :

L’organisation Defense Distributed à l’origine du AR-15 « faites le vous même » a reçu une interdiction du département d’Etat US de continuer de mettre à disposition les fichiers permettant à n’importe qui disposant d’une imprimante 3D de reproduire le pistolet « Liberator ».

La raison ? Tout simplement ça pose problème au niveau des lois sur la régulation du trafic d’arme et de leur exportation.
Bref, contrôler du matos bien réel ça va, mais des fichiers qui sont dispos sur le web c’est compliqué.

2 réflexions au sujet de « Armes à feu via imprimantes 3D : le gov US réagit »

Les commentaires sont fermés.