Le gov français ne voit pas de problèmes à l’exportation de logiciels de surveillance de masse

Via PC INpact :

Questionné sur le sujet de la création et l’exportation de logiciels français de type DPI à grande échelle, le gouvernement a répondu qu’il ne voyait pas de problèmes à l’exportation de ces logiciels qui ne sont « pas des armes de guerre ». A croire que l’épisode Amesys a déjà été oublié.

Quand M. Michu utilise un outil de pentest il se met dans l’illégalité mais quand le gov français permet la surveillance d’un pays entier il n’y a pas de problèmes…