DDoS : Spamhauss a explosé le record (en tant que victime)

Via BBC :

Les serveurs DNS de l’organisation anti-spam Spamhauss ont subit une attaque DDoS sans précédent qui s’est étendue sur une semaine et qui a culminé jusqu’à 300 gigabits par seconde !
C’est bien au delà de ce à quoi à dû faire face la Géorgie ou plus récemment CloudFlare.
Bref ce nouveau record est trois fois plus important que le précédent relevé en 2012.

Les auteurs ? Il s’agirait d’un hébergeur bullet-proof néerlandais baptisé Cyberbunker qui n’aurait pas apprécié de se retrouver dans les listes noires de Spamhauss. Derrière cet hébergeur on trouverait des cyber-gangs d’Europe de l’Est, le même business que faisait RBN.

6 réflexions au sujet de « DDoS : Spamhauss a explosé le record (en tant que victime) »

Les commentaires sont fermés.