Un rédacteur de Reuters arrêté pour complicité de hack : l’effet Sabu

Via Wired (ThreatLevel) :

Un rédacteur travaillant pour Reuters a été arrêté. En effet à la grande époque LulzSec, ce dernier avait fait par à Sabu sur un chan d’Anonymous qu’il disposait d’un accès à un serveur de Tribune Company, son ancien employeur, serveur via lequel on pouvait avoir accès aux articles du Los Angeles Times.

Sabu avait profité de ces identifiants pour modifier un article du LA Times… seulement maintenant que Sabu est informateur pour le FBI, les têtes continuent de tomber.

Une réflexion au sujet de « Un rédacteur de Reuters arrêté pour complicité de hack : l’effet Sabu »

Les commentaires sont fermés.