Anonymous déface le site de la US Sentencing Commission à deux reprises

La semaine dernière, le groupe Anonymous a rendu indisponible puis détourné les DNS de la Sentencing Commision, une agence fédérale US qui s’occupe de définir les peines maximales pour tel ou tel crime.
Des peines maximales qui sont parfois exagérées à l’excès, comme celles annoncées dans l’affaire Aaron Swartz, sujet sur lequel le groupe Anonymous a voulu se faire entendre en laissant un communiqué sur le site de la commission.

Visiblement les administrateurs de la commission ne sont pas parvenus à déceler la présence de backdoors sur le serveurs et/ou n’ont pas compris par où se sont introduits les pirates car aujourd’hui un easter-egg a été ajouté sur le site, permettant de jouer à une version javascript du jeu Asteroids via la saisie du code Konami.
Une galerie de screenshots a été postée sur ZDNet.

Une réflexion au sujet de « Anonymous déface le site de la US Sentencing Commission à deux reprises »

Les commentaires sont fermés.