Le site du MIT défacé

Toujours dans le cadre de l’affaire Aaron Swartz, le site du MIT a été défacé.

Plus précisément, le DNS a été piraté pour diriger vers un site placé sur CloudFlare.
L’attaquant a le sens de l’humour puisqu’il a signé « Sabu, grand sorcier de LulzSec ».

Rappelons que Sabu a servi d’informateur pour le FBI après son arrestation et a permis d’attraper les autres membres du groupe LulzSec.

Une autre signature indique que le piratage serait l’œuvre de « aush0k » et « tibitximer ». Il semble que des d0x existent pour les deux pirates et que l’un ait déjà été arrêté précédemment… Ils devraient pas faire long feu

Une réflexion au sujet de « Le site du MIT défacé »

Les commentaires sont fermés.