Anvisoft : un antivirus avec du hacker chinois dedans

Titre comique pour une réalité qui l’est beaucoup moins.

Plusieurs internautes ont enquêté sur l’origine de Anvisoft, un nouvel antivirus dont la société semble venir de nul part.
Questionnés sur la question, les administrateurs et modérateurs du site officiel reste très évasif, semblant même vouloir brouiller les pistes.

C’était assez pour attiser la curiosité de Brian Krebs qui s’est lui aussi penché sur la question qui a découvert que le CEO de cette compagnie antivirale est le hacker Wicked Rose (a.k.a. « Withered Rose ») qui a fait parti d’une équipe de hackers baptisée NCPH qui s’est introduit à une époque dans les serveurs de la Défense américaine, le tout commandité par le gouvernement chinois…

Bref, attention avec ce logiciel.