Google Transparency Report et piratage

A son outil Government requests, Google apporte la version entreprises qui permet de connaître le nombre de demandes de censure émises par des sociétés au nom principalement de la loi DMCA, qui a fait ces demandes et sur quel domaine elles-portent.

Évidemment la quantité de demandes dépasse largement celles des gouvernements. Ça donne aussi une idée de qui va se faire botter le cul par la justice dans un futur proche 😀

Une réflexion au sujet de « Google Transparency Report et piratage »

Les commentaires sont fermés.