Oh le gros FAIL

Qu’un antivirus détecte à tort des exécutables comme étant nocifs ça arrive… Ce sont ce qu’on appelle couramment des faux-positifs.

En revanche quand ces exécutables sont des programmes nécessaires au système d’exploitation, ça fait grincer des dents les utilisateurs.

Pour le cas d’Avira ce n’est pas la première fois que ça arrive. Cela n’a pas empêché que sur leur dernière update de signatures les victimes sont des exécutables du nom explorer.exe, iexplorer.exe, rundll32.exe, regedit.exe ou encore taskeng.exe… Autant dire que les conséquences ne font pas rire les utilisateurs.
En revanche ce qui est drôle c’est que ce problème ne touche que la version payante de l’antivirus 😀

Une réflexion au sujet de « Oh le gros FAIL »

Les commentaires sont fermés.