Pwning a spammer

Un article qui vaut le coup d’œil sur le blog de SpiderLabs :

Après avoir reçu un bête spam avec un lien vers un exécutable, le chercheur de chez SpiderLabs s’est lancé dans son analyse.
Une fois qu’il a découvert que le binaire était un keylogger commercial, il a réussi à décoder le fichier de config du keylogger et extraire les identifiants FTP du spammeur ainsi que son nom probable :p