Bloquage de Tor renforcé sur le grand firewall de Chine

Via V3 :

Des chercheurs suédois se sont demandés comment faisait le gouvernement chinois pour bloquer depuis peu l’accès aux nodes Tor non référencées publiquement (une constatation faite à l’origine par la Team Cymru).
Il semblerait que le grand firewall chinois dispose d’un système de prise d’empreinte active qui permet de vérifier si la machine à laquelle sont destinées les paquets comprend le protocole de Tor : une connexion est ainsi initié sur la machine pour vérifier.

La solution consiste alors à faire transiter son trafic Tor via le service obfsproxy mais les machines proposant ce service sont encore peu nombreuses et pour la plupart publiques… donc bloquées 🙁