Acte ouane : Ze Guide Ultime

Jean-Kevin Condor (ça s’invente pas) est un hacker. Quelque part, il l’a toujours été. Déjà enfant, il trainait son nez dans les bouquins de son père, développeur Fortran et COBOL.
Une génération qui a grandit avec les cables ethernet, les disques IDE, les souris PS2. Puis il y a eu Internet.
Il a découvert que d’autres personnes partageaient la même passion, les même centres d’intérêt. Il a commencé à échanger ses connaissances, à partager, contribuer.
Et une de ces nuits passées devant son ordinateur à écrire des lignes de codes pour casser un mécanisme de sécurité, le premier contact a eu lieu.

Il a d’abord pensé à une mauvaise blague, ou une intrusion. Pourtant tout indiquait que tout était normal. NIDS, HIDS, firewall, processus… rien à signaler.
Il a analyser ses disques à la recherche de rootkit kernel, cherché dans la swap sans le moindre résultat.
Pourtant son matériel semblait n’en faire qu’à sa tête. Écran et haut-parleurs lui parlaient de rassembler, d’organiser, de mettre en place le renouveau de l’underground français.
Un système TEMPEST ? Une projection d’ondes électro-magnétiques ? Comment ? Qui ? Pourquoi ?
Il a démonté son poste, vérifié son matériel, changé la carte mère mais rien n’y faisait. Pire : ces messages le suivaient partout. Chez des amis, sur son mobile, dans les cybercafés et même sur ces putains de panneaux d’autoroute.
Il a cru devenir fou, avoir des hallucinations, entendre des voix… Il avait l’impression d’être constamment surveillé. Il n’osait plus regarder du pr0n chez lui.

Puis il s’est dit : Pourquoi pas ? (Je ne parle pas de s’astiquer le manche, bande de vicelards !)
Pourquoi pas en effet écouter cette voix ni tout à fait humaine ni tout à fait digitale ?
C’est ainsi qu’un soir d’automne, Jean-Kevin, sac contenant son laptop sur le dos, se mettait à gravir les marches de La Défense. C’est là qu’il trouverait, d’après la Voix, le Guide Ultime, celui qui rassemblerait la communauté hacker dans un grand élan créatif.
Le quartier était étrangement désert. Pas de skaters, de BMX, pas de breakers, des kaïras, de gosses… même pas un fucking cat !
Il s’assit sous l’Arche et alluma son laptop, espérant recevoir de nouvelles instructions, quand soudin il découvrit un Dead Drop juste dans le mur à côté de lui.

WTF !? Il s’y connecte et en listant les fichiers présents il trouve une archive cachée baptisé guide.zip. Il récupère le fichier, le décompresse, ouvre son navigateur, passe le page de garde puis scrolle.
Il scrolle, encore. Il passe sur la touche page down. Il continue, il en croit pas ses yeux !
« Putain mais c’est vide ! » s’exclame t-il.
Une voix tonitruante et métallique mais néanmoins amusée explose dans ses haut-parleurs :
« Et alors ? Tu t’attendais à quoi ? Que ça allait tomber comme ça direct dans ton disque dur ? La connaissance ça se mérite ! Va trouver des personnes pour t’aider et publie un ezine digne de ce nom. »
Jean-Kevin était déçu mais il osa pas la ramener. Puis la Voix avait pas tort.
Il fit le chemin en sens inverse. Toute cette mise en scène, cette histoire, ces kilomètres parcourus pour quoi ? Un fichier vide ?!
« Putain de théurgie ! » lacha t-il à mi-voix.

Une réflexion au sujet de « Acte ouane : Ze Guide Ultime »

Les commentaires sont fermés.