Il reçoit une facture pour avoir aidé à fixer une vulnérabilité

Via SC Magazine :

On a déjà vu pas mal de cas gratinés ou de la simple mauvaise fois, parfois de l’acharnement jusqu’à l’envoi des forces de l’ordre

Mais là c’est le combo !

Ainsi Patrick Webster, un consultant en sécurité, a été remercié d’une bien étrange manière quand il a averti la société australienne First State Super de la présence d’une vulnérabilité sur leur site Internet. Le genre de vulnérabilité stupide qui peut s’avérer désastreuse

Il a d’abord eu un retour poli de la part des ITs de la société et la faille de sécurité a été colmatée rapidement.
Seulement peu de temps après il reçoit la visite de la police et apprend que la société a lancé une action en justice contre lui !
First State Super réclame le droit d’avoir accès à l’ordinateur du consultant en sécurité afin de vérifier qu’il n’a pas récupéré des données lors de la découverte de la vulnérabilité et indique… qu’ils pourraient lui faire payer les frais de colmatage de ladite vulnérabilité…

On aura tout vu !

Une réflexion au sujet de « Il reçoit une facture pour avoir aidé à fixer une vulnérabilité »

Les commentaires sont fermés.