ZeuS se met au P2P

Voilà de quoi mettre des bâtons dans les roues des white-hats et de société comme Microsoft qui souhaitent faire tomber le botnet ZeuS :
La nouvelle version du bot est plus décentralisée. Au lieu de se baser sur un algo de génération de noms de domaines comme il faisait jusque là, il adopte un système P2P similaire à Kadmelia avec un bootstrap d’autres bots qui servent à retransmettre les updates.

D’autres bots comme Wadelac et TDL-4 utilise déjà ce système mais ZeuS n’y était pas encore passé…