Le Conseil européen cherche un moyen de réduire les cyberattaques

 

Le Conseil européen a déposé une proposition visant à modifier les lois de l’UE en matière de cybercriminalité qui ont été approuvés en 2005, afin d’augmenter les sanctions contre les criminels.

Une des nouvelles règles, qui doivent avoir l’approbation du Parlement avant l’approbation finale, seras des amendes pour ceux qui développent et distribuent des logiciels malveillants ou des outils similaires qui peuvent être utilisés pour créer des botnets ou récupérer des mots de passe volés.

Une autre nouveauté dans la nouvelle législation proposée par le Conseil a été que le vol de données informatiques seraient alors classées comme une infraction pénale.

En ce qui concerne les peines de prison, la création d’un botnet serait de minimum de trois ans, alors qu’une attaque par un groupe organisé causant des dommages importants à un système, tournerait autour des cinq années.

Avec ces mesures, ils souhaitent réduire la vague de cyberattaques qui ont eu lieu avec des groupes comme anonymes ou LulzSec.

 

Source

2 réflexions au sujet de « Le Conseil européen cherche un moyen de réduire les cyberattaques »

  1. Ils ont pas compris que certaines de ces attaques sont faites avec un simple navigateur…

  2. ils ont surtout pas compris qu’ils vont faire du nivellement par le bas dans l’info (c’est deja le cas cela dit) et quand viendras le jour ou ils embaucheront leurs cyber-guerrier, ben faudras pas se plaindre d’avoir embaucher des quiches :).
    Surtout quand on voit une vulgaire slqi/rfi qualifié d’attaque hautement sophistiquer :/

Les commentaires sont fermés.