Friggin’ in the riggin’

Via Plug’n’Geek :

Le Lulzboat a encore frappé ! Cette fois Lulzsec s’en est pris à un société partenaire du FBI à Atlanta : Infragard.
Les pirates ont récupéré des identifiants et défacé le site Internet avec une vidéo amusante. En fin de compte, peu de données intéressantes devaient se trouver sur le serveur.

Seulement… parmi les identifiants volés se trouvent ceux d’un certain Karim Hijazi, boss d’une boite de sécu baptisée Unveillance qui vend un service de protection (SaaS, Software as a Service) baptisé Praetorian.
Et évidemment (l’ironie du sort)…. Karim utilisait le même mdp pour son compte Gmail.

Il n’en fallait pas plus pour qu’environ 700mo de mails se retrouvent téléchargeables en Torrent (mails lisibles depuis Claws Mail par ex).
On en apprend plus sur l’activité de la boite qui se concentre sur la surveillance des botnets : ils reportent par exemple à leur client quand l’une de leur adresse IP se retrouve dans les filets d’un botnet (rechercher API dans les mails).
Mais on apprend aussi que Unveillance s’attaquait à l’Internet Libyen pour le compte de l’Oncle Sam.

Unveillance s’est exprimé sur l’intrusion de Lulzsec dans un communiqué public.

Et pour reprendre le twitter de 2600 :

Hacked websites, corporate infiltration/scandal, IRC wars, new hacker groups making global headlines – the 1990s are back!

2 réflexions au sujet de « Friggin’ in the riggin’ »

Les commentaires sont fermés.