Rififi dans le Warez

Le site de direct-download Liberty-Land a été fermé suite à une action de la gendarmerie.

C’est sur une plainte de la SACEM et de l’ALPA que la gendarmerie a enquêtée et a aboutit à l’arrestation de 3 personnes en France + la saisie de 200 000 euros.

Apparemment l’utilisation de VPN par les administrateurs du site pour dissimuler leur identité n’a pas suffi… Les admins risquent au maximum 5 ans de prison et 500 000 euros d’amende.