Le PM israélien dévoile un nouveau Commandement cybernétique

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé mercredi l’établissement de ce qu’il a qualifié de « Commandement cybernétique » visant à déjouer les attaques numériques contre les infrastructures israéliennes, les biens militaires, les banques, les sites Internet gouvernementaux et les systèmes réseaux liés.

Alors que le Mossad, l’Agence israélienne de sécurité (Shin Bet), l’armée et les autres entités ont leurs propres services qui s’occupent de la guerre en ligne, M. Netanyahu a affirmé dans une interview ouverte sur le site Internet YouTube en mars qu’Israël préparait une réponse gouvernementale à ces attaques.

« Dans la sphère de la défense, l’Etat d’Israël est exposé aux attaques cybernétiques, y compris contre les systèmes électriques, hydrauliques, des transports et des communications, les cartes de crédit et tous les autres champs informatisés. Il faut développer une réponse défensive à cette menace », a souligné M. Netanyahu.

« La principale responsabilité de la force sera d’étendre la capacité de l’Etat à défendre les réseaux d’infrastructures vitaux contre les attaques terroristes cybernétiques perpétrées par les pays étrangers et les éléments terroristes », a-t-on pu lire dans un communiqué du Bureau du Premier ministre.

M. Netanyahu a déclaré qu’un plan de cinq ans, financé à partir d’un budget spécial, boostera la R&D, les études et les infrastructures cybernétiques.

En 2008, des pirates informatiques avaient réussi à éteindre le site Internet de la Banque d’Israël, et en juin dernier, après l’affaire de la flottille turque, des hackers avaient attaqué de nombreux sites israéliens, notamment celui de la municipalité de Tel Aviv, mais ces attaques avaient pu être déjouées.

A la tête de cette responsabilité numérique se trouve le professeur Yitzhak Ben-Israel, qui dirigeait l’Administration pour le développement des armes et des infrastructures technologiques du ministère de la Défense.

 

Article provenant de http://french.news.cn/monde/2011-05/19/c_13882146.htm conformémant a l’Article L122-5