Quand les rebelles hijackent le réseau GSM libyen

Edit : TheRegister a obtenu des clarifications sur la mise en place de ce réseau GSM et l’absence d’aide d’un quelconque gouvernement dans cette opération.

Le réseau GSM Lybiana qui permettait aux lybiens de téléphoner par mobile a été coupé en février pour désorganiser la rébellion. Ce réseau est en effet sous l’autorité du Colonel Kadhafi.

Une équipe menée par Ousama Abushagur, un ingénieur télécom libyen basé aux Émirats arabes unis (EAU), s’est lancé dans un projet d’un réseau GSM libre pour permettre aux lybiens de communiquer à nouveau.

Le matériel coutant très cher, l’équipe a du faire appel à de généreux donateurs pour obtenir ou acheter l’équipement. Sans compter que ces dons ont une consonance politique.
Ainsi l’entreprise chinoise Huawei Technologies qui est en contrat avec le régime de Kadhafi a refusé d’aider ce projet.

Ensuite il a fallu faire parvenir discrètement le matériel à travers les douanes et le relier à des lignes du réseau qui ont été détournées…

Le réseau Libyana Al Hurra (Free Libyana) était alors né et permettait aux lybiens de communiquer à nouveau.

Sources :
Wall Street Journal
TheRegister

France 24
Le Monde Informatique