Newstweek

Deux chercheurs sécu de Critical Engineering (Berlin) ont mis au point un périphérique WiFi permettant de rediriger automatiquement certaines requêtes d’un site Internet vers un faux site, faisant par exemple croire que Julian Assange va être embauché à la tête de la Défense US.

Ce petit boitier qui se branche directement à une prise électrique se connecte au premier réseau sans-fil qu’il trouve et effectue une attaque par ARP-spoofing pour tromper les personnes connectées au réseau.

Basé sur des logiciels libres (un Linux pour système embarqués customisé), il a aussi une interface d’administration à travers un SSH passant par le réseau TOR.

Article anglais sur ComputerWorld
Article sur le site des deux chercheurs