Opération Linux… contre l'ETA

Dans le genre faute de mauvais goût…

Une opération internationnale visant à arrêter les hackers membres du groupe séparatiste Basque ETA a été baptisée Opération Linux.

Le ministre de l’intérieur espagnol a du s’excuser du nom choisi pour cette opération, surtout que de plus en plus de gouvernements, ministères, forces de l’ordre utilisent le système d’exploitation libre.

L’opération aura permis d’arrêter Iraitz Gesalaga Fernández considéré comme l’expert informatique de l’ETA dont le rôle semblait être de permettre des communications chiffrées au sein du groupe.

Source : ElReg