L'Internet chinois passé au karcher

Wang Chen, le directeur du Bureau d’Information du Conseil des affaires de l’État de la République populaire de Chine, a indiqué lors d’une conférence que 350 millions de contenus pornographiques et indécents ont été retirés de l’Internet chinois.

L’agence de presse nationnale Xinhua (qui dépend du précédent organisme) a indiqué que plus de 60000 sites ont été fermés.
Dans cette mission, des milliers de chinois ont été inculpés, 58 ont reçu des peines de prison de plus de 5 ans.