L'iPhone hacké pour mieux le protéger

On est habitué des news de jailbreaking, puçage de consoles de jeux, homebrews etc généralement destinés à supprimer des protections incluses par le constructeur pour des raisons commerciales.

On est moins habitué à voir un chercheur (en l’occurence Stefan Esser) hacker l’iPhone pour y rajouter une protection (l’address space layout randomization) que le constructeur n’a pas intégré par défaut.