Hosting backdoors in hardware

Un article du blog Ksplice indique comment il est possible de prendre le contrôle d’une machine Linux par simple insertion d’un périphérique PCI + boot du PC…

C’est plutôt technique et j’avoue bloquer sur le côté « expansion ROM » dont je n’avais pas entendu parler en revanche le code kernel est beau (simple et efficace) et le principe d’ajouter un protocole réseau pour lancer des commandes à distance est à reprendre :p

En plus vous trouverez d’autres références sur les rootkits PCI en commentaires en bas de page.