Les hologrammes de sécurité ne valent plus grand chose

Les étiquettes holographiques que l’on trouve sur les boites de logiciels ou sur les cartes de crédits sont de nos jours facilement contrefaits.
Les faussaires ont appris à les fabriquer et surtout il y devenu facile de se procurer le matériel pour générer ces hologrammes.

La solution serait de durcir la qualité des hologrammes, mais pour des raisons de coûts cela n’a jamais été réalisé. Après 20 ans d’existence, cette texchnologie n’offre plus grande sécurité.

Origine de l’article :
http://www.wired.com/news/technology/0,72664-0.html