Un laptop et hop ! Plus de sécurité réseau

En octobre dernier en Pennsylvanie, une attaque digitale semblait toucher le service de traitement des eaux de l’état.
Tout le monde a alors pensé qu’il s’agissait d’une attaque criminelle (éventuellement terroriste).
En fin la vérité est toute autre : il s’agissait d’un employé dont le portable fraichement rebranché sur le réseau était infecté par un Bot utilisé pour l’envoi massif de spams, ce qui surchargait le réseau.

Origine de l’article :
http://www.zone-h.org/content/view/14320/31/